Abstractions

Si l'on considère que la photographie est venue remplacer la peinture dans la représentation de la réalité et semble l’avoir poussée vers l’abstraction, la réciproque n’en semble pas moins vraie. La photographie, en effet, presque dès son origine a su s'affranchir de la fidélité à la réalité visuelle. Le traitement numérique de l'image a amplifié et facilité cette pratique. Mais est-il besoin de le préciser ?

Mon goût pour la photographie et pour l'outil informatique m’a donc naturellement incité à expérimenter une forme d’art abstrait. Mes productions présentent, cependant, des réminiscences du réel où parfois s’inscrivent encore quelques figures. Dans cet essai, je cherche à laisser deviner et à suggérer plus qu’à donner à voir.


 Quasi catadioptres  Pleins phares  Trump Tower  Étoffes de basques  Prémices de cigare  Mur de la honte  Place des Vosges  Vieille souche  Mariott Hotel  Pasaia Donibane  Car wash  Et les réverbères furent  Midi-de-Bigorre astronomique  Pompe(s) sans circonstance  Tête de pierre  Au cœur de l'hêtre  Quasi callipyge  Henri et sa cour  Plutôt abstrait  Les temps modernes  Vanitas vanitatum et omnia vanitas  Capharnaüm  M&M's New York Metropolis  Cerbère