Ce que laissent les vautours

Quelques reliefs de repas de vautours photographiés au hasard de mes randonnées dans les Pyrénées.

Les vautours fauves se nourrissent d'animaux morts (moutons, vaches, chèvres, etc.) trouvés dans les estives. Ils remplissent la fonction d’agents sanitaires de la nature, rapides et gratuits, en contribuant à l’élimination des carcasses et en limitant ainsi la propagation des germes pathogènes. Cette espèce nécrophage, aujourd'hui protégée, fut dans les années soixante menacée d'extinction et reste encore vulnérable.


 De La Pierre-Saint-Martin à Sainte-Engâce par le col d'Arlas et les gorges d'Ehujarre  De Sainte-Engrâce à La Pierre-Saint-Martin par le col de La Pierre-Saint-Martin  Du refuge d'Ayous au caillou de Soques